Frank Rosolino Tribute sextet
Scène des Remparts
jeudi 20 juillet 2017 - 19:00
< retour

Quelques uns des meilleurs boppeurs parisiens réunis pour rendre hommage au chanteur et tromboniste virtuose de jazz américain Frank Rosolino. Le sextet propose de redécouvrir le premier album de l’artiste, un opus qui représente par sa concision et la simplicité de ses arrangements la quintessence d’une époque et d’un style : le west coast.

Distribution
Olivier Desplébintrompette

Olivier Desplébin est né au Havre en 1985. Il commence l'étude de la trompette au

CRD Arthur Honegger du Havre et y termine ses études classiques en trompette, cornet, et musique de chambre, et devient membre des orchestres de la ville du Havre. Il découvre le jazz à 14 ans et décide d'étudier cette musique avec le trompettiste Alain Loisel.

Les progrès sont rapides, et à 17 ans, il se produit au sein de diverses formations au côté des meilleurs musiciens du « cru » normand. Il se perfectionne par la suite à Marciac dans la classe de trompette de François Chassagnite, suit également des cours d'harmonie et d'analyse avec Jean-Claude Forhenbach, obtient son DEMR de jazz au CRR de Rouen dans la classe de Rémi Biet, et travaille auprès de Robert Astre.

Il participe à de nombreux orchestres, accompagne et joue ponctuellement avec de nombreux artistes tels que Joe Cohn, Lionel et Stephane Belmondo, Jean Philippe Scali Tentet, Christophe Dal Sasso, Pierrick Pédron, Flavio Boltro, Olivier Témime, Claude Égea, Sylvia fernandez, Kannigwé, Big Band d’1 Soir, Spirit Of Chicago Orchestra... et également en première partie de l'Orchestre National de Jazz, Chick Corea, Christian McBride...

On le retrouve sur de nombreuses scènes emblématiques du jazz en France (New Morning, Baiser Salé...), dans de nombreux festivals (Marciac, Blainville Crevons, Le Son des Cuivres, Dixie Days Festival...).

En tant que musicien free-lance, il réalise également de nombreux concerts en Europe et à l’étranger (USA, Canada, Corée du sud...).

Intéressé dans la recherche et le développement de nouveaux instruments, il collabore depuis 2008 avec le facteur néerlandais Hub Van Laar.

Bastien Ballaztrombone

Né au sein d’une famille de musiciens, Bastien débute la musique dès l’âge de 6 ans par l’apprentissage de la percussion avant de se tourner vers l’instrument de son père : le trombone. Il suit alors un parcours classique, intégrant successivement les conservatoires de Marseille puis le pôle supérieur de Paris Boulogne-Billancourt où il obtiendra une licence en 2011 dans la classe de Jacques Mauger.
C’est à l’adolescence que Bastien s’initie au jazz. Fortement attiré par ce genre musical depuis tout jeune, il oriente son apprentissage musical dans cette direction au sein du CRR de Marseille puis au Conservatoire Royal du Bruxelles avant d’intégrer en 2007 le département jazz du CNSM de Paris, dirigé par Riccardo Del Fra. Il en sortira avec un grade de Master en 2011 ainsi qu’avec le Certificat d’Aptitude à l’enseignement en 2015.
Parallèlement à sa formation, Bastien développe son activité de sideman au sein de divers ensembles : Il est membre permanent de l’orchestre Ping Machine dirigé par Fred Maurin depuis 2008, du Gil Evans Paris Workshop de Laurent Cugny depuis 2014 et du Vintage Orchestra depuis 2016. On le retrouve aussi occasionnellement aux côtés d’autres artistes et orchestres comme le Laurent Mignard Duke Orchestra, Lionel Belmondo, China Moses, ou Diego Imbert, pour en citer quelques-uns.
Au printemps 2009 il est sélectionné au sein de l’European Jazz Orchestra dirigé par Peter Herbolzeimer pour une tournée Est-européenne qui aura une influence considérable sur son parcours.
Passionné par l’écriture et l’arrangement pour grandes formations, il fonde avec ses amis Jon Boutellier, Fred Nardin et David Enhco, The Amazing Keystone Big Band. Créé en 2011, cet orchestre est aujourd'hui l'un des plus actifs sur la scène du jazz français, collaborant avec de nombreuses personnalités du jazz tel que Cécile McLorin-Salvant, Liz McComb, Michel Hausser, Bill Mobley, James Carter, Stochelo Rosenberg ou encore le légendaire Quincy Jones.
Bastien assure la codirection artistique de cet orchestre et à contribué à l’élaboration et l’écriture de spectacles tel que « Pierre et le Loup et le Jazz » ou encore « Le Carnaval Jazz des Animaux » qui ont rencontré des énormes succès auprès du public.
L’ensemble de ses activités l’on amené à se produire sur de nombreuses scènes et festivals prestigieux en France et à l’étranger.
Depuis septembre 2012, il fait partie de l’équipe pédagogique du département jazz du Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon, où il s’occupe notamment de la direction artistique du Big Band.

Olivier Zanotsaxophone alto

A joué et enregistré avec de nombreux artistes français et étrangers, comme Laurence ALLISON, Laurent COQ, David EL-MALEK, Dee Dee BRIDGEWATER, Laika FATIEN, Nikki YANOFSKY, le Vintage Orchestra, Stan LAFFERIERE, Gérard BADINI, Alain JEAN- MARIE, André VILLEGER, Karl JANNUSKA, Franck AMSALLEM, Pierre CHRISTOPHE, Nicolas DARY, Sophie ALOUR, Fabien MARY, David SAUZAY, Yoann LOUSTALOT, Laurent COURTHALIAC, David DORUZKA, Sylvain BEUF, Ivan JULLIEN, Sandro ZERAFA, Pierre DE BETHMANN...

Il s’est produit dans de nombreux festivals en France (Marciac, Juan- les- Pins, JVC festival de Paris, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand...), et à l’étranger (Japon, Portugal, Angleterre, Suisse, Malte, République Tchèque, Brésil...).

Jérémy Brugerpiano

Né en 1983 en Normandie, Jérémy Bruger grandit en écoutant les disques de Michael Jackson, Santana, Stevie Wonder, Georges Brassens, Police, Perez Prado, The Rolling Stones, Count Basie… Il débute ensuite l’apprentissage du piano à l’âge de 10 ans, avec une formation classique au Conservatoire du Havre dans la classe d’Elisabeth Lecoq. A 14 ans, il donne ses premiers concerts dans l’orchestre afro-cubain de son père dans lequel jouait également un certain Ludovic Louis, aujourd’hui trompettiste de Lenny Kravitz. Après des cours de piano jazz avec Gilles Godefroy au JUPO du Havre, il intègre en 2003 la classe de jazz du CRR de Caen (dirigée par Richard Foy, Thierry Lhiver & François Méchali) et y obtient le DEM Jazz en 2006, puis le Prix de Perfectionnement en 2008. Ses rencontres avec les pianistes Bill Carrothers, Omar Sosa, et Pierre Christophe sont déterminantes pour la suite de son parcours. Depuis maintenant une quinzaine d’années, il se consacre essentiellement au jazz en restant avant tout un musicien polyvalent. Il a croisé la route d’une légende du jazz (Jon Hendricks), joué avec un jazzman de renommée internationale (Gilad Atzmon), joué avec les chefs de file du be-bop européen (Luigi Grasso, Baptiste Herbin…) et travaille depuis début 2015 avec Fakear (jeune étoile montante de la scène française électro). Depuis la rentrée 2016, il enseigne dans le département jazz du Conservatoire Arthur Honegger au Havre. Etant très inspiré à la fois par la tradition de l’histoire du jazz et de la nouvelle génération, ses influences vont de Herbie Hancock à Ahmad Jamal, Bill Charlap, en passant par Hank Jones ou encore Marcus Roberts, Benny Green… pour ne citer que les pianistes. Sa passion pour le jazz prend sa source auprès de la musique de Claude Debussy, Maurice Ravel, John Coltrane, Yusef Lateef, Duke Ellington, Thelonious Monk… En septembre 2013 est sorti son 1er disque en leader « Jubilation » sur le label Black&Blue, en trio avec le contrebassiste Raphaël Dever et le batteur Mourad Benhammou. A cette occasion un extrait de ce premier opus est diffusé dans l’émission radio « Open Jazz » d’Alex Dutilh sur France Musique lors d’une « spéciale piano jazz » avec Philippe Cassard (18 juin). Et un concert a été enregistré en mars 2014 et diffusé sur France Musique dans le cadre de l’émission « Jazz sur le vif ». Ainsi qu’une chronique dans Jazz Hot n°665 d’Alain Tomas. Son second disque « Reflections », toujours en trio, est sorti en mai 2016. Une chronique de Xavier Prévost sur les DNJ lui fait écho. Depuis plusieurs années il joue régulièrement dans les clubs de jazz parisiens et en France dans les festivals (Festival International de Jazz d’Ankara, Olympia, Trianon, Sunside, Francofolies, Printemps de Bourges, Eurockéennes, Garorock, Triton, la Maison de la Radio, Autour de midi/minuit, Petit Journal Montparnasse, Festival Jazz à l’Ouest, Dixie Days Festival, Jazz à Enghien-Les-Bains, Jazz sous les Pommiers, Jazz en Baie, Jazz-club de Chambéry, Théâtre du Casino de Deauville, Focus Jazz, etc…) avec diverses formations en tant que sideman ou leader, et a eu la chance de partager la scène avec Jon Hendricks, Baptiste Herbin, Gilad Atzmon, Luigi Grasso, Olivier Ker Ourio, Matyas Szandaï, Géraud Portal, Mourad Benhammou, Romain Pilon, Fred Pasqua, David Sauzay, Hugo Lippi, Fabien Mary, Daniel Huck, Maxime Fougères, Laurent Bataille, Jerry Edwards, Olivier Zanot, Christophe Dal Sasso, Bastien Stil…

Gilles Naturelcontrebasse

Contrebassiste incontournable de la scene Parisienne, multi-instrumentiste, compositeur.

Joue régulierement avec le quartet de Benny Golson, le trio d'Alain Jean-Marie, le trio de Lenny Popkin, le quartet de Sara Lazarus, les Voice messengers, le trio de Luigi Grasso...

Enregistre plus de 60 CD en sidman, 5 CD en leader. Fonde le "Contrapuntic Jazz band", 2 CD nominés à l'academie du jazz (Space time records). Compose et joue des quatuors a cordes, quintettes, fantaisies, un concerto pour violon, dirige l'octet de Belleville. En 2016 le "Gilles Naturel trio" Joue au "Smalls" à New York avec Victor Lewis et Dany Walsh, joue à Paris avec Jeremy Pelt, Steve Nelson, Bill Stewart, Jason Marsalis. En 2017 en tournée Européenne avec le quartet de Benny Golson, arrange et enregistre un CD sur la musique de Ravel avec Kirk Lightsey au piano. Joue régulierement des solos à l'archet sur des cordes en boyaux qu'il fabrique lui même.

Antoine Fatoutbatterie

Antoine FATOUT a grandi au Havre et a débuté la musique dans la classe de percussions de Philippe LABADIE au Conservatoire du Havre en 1995. Après des années d’expériences et d'études musicales en Normandie et en région Parisienne, Antoine obtient en 2010 une bourse pour étudier au "Berklee College of Music" de Boston. Aux USA, Antoine découvre une nouvelle approche musicale et développe son jeu instrumental et son sens du business du monde musical. À Boston, il tombe sous le charme des musiques brésiliennes et joue avec des musiciens d’Amérique Latine dans les clubs branchés de la ville. Depuis la fin de ses études en 2014, Antoine vit à Columbus dans l’Ohio et poursuit son rêve de carrière en enseignant la batterie et les percussions. Il a également crée son groupe FA2 (prononcer "Fa-two”) dans lequel il joue principalement un répertoire de musique brésilienne. Début 2016, il a fait partie de la première tournée du World Percussion Group où il est intervenu dans une dizaine d’universités aux Etats-Unis en donnant des "master class”, clinics, cours particuliers et concert.